IMPEL Logo

BIOVAL : projet conjoint visant à évaluer les dommages écologiques en vue d'une utilisation potentielle dans le cadre de poursuites judiciaires pour des délits liés à la faune sauvage.

IMPEL est impliqué en tant que partenaire dans BIOVAL, un projet commun de EUFJE, ENPE,  ; KU Leuven et IMPEL. Il vise à créer un instrument non contraignant et pratique pour évaluer les dommages écologiques. Les principaux avantages de l'utilisation d'un tel instrument d'évaluation dans les procédures administratives, civiles ou pénales seraient une plus grande sécurité juridique et une durée plus courte des affaires. Il pourrait également conduire à un traitement plus équitable de cas similaires évalués dans des contextes différents (différentes régions, différents tribunaux, différentes procédures). Initialement, le champ d'application du projet BIOVAL est limité à l'évaluation de la faune sauvage / des vertébrés.

Dans un premier temps, les partenaires ont recherché et examiné les systèmes de listes de prix existants dans les États membres de l'UE. Au printemps 2020, une enquête en ligne a été lancée :

.

https://kuleuven.eu.qualtrics.com/jfe/form/SV_6YDf8GLJH876h8N
.

Afin de recueillir le plus d'informations possible et d'entamer des discussions, trois cas ont été soumis à des juges, des procureurs, des inspecteurs, des universitaires et des ONG’concernant le loup, l'étourneau et le milan royal.

En août et septembre 2020, les informations obtenues ont été analysées, en se concentrant sur le milan royal (milvus milvus), qui est souvent victime d'empoisonnement et de destruction de son habitat. Cet exercice a été réalisé pour se faire une idée des valeurs ; comment sont-elles choisies et quels sont les problèmes existants ? Le résultat de cet "exercice milan royal" est le suivant : on a trouvé des valeurs pour le milan royal dans pas moins de 10 pays d'Europe (principalement de l'Est) qui disposent de listes de prix ou d'instruments similaires. Les valeurs vont de &euro ; 150 en Bulgarie à &euro ; 17.200 en Lettonie.

Les résultats sont maintenant partagés entre l'équipe d'experts en protection de la nature de IMPEL, ENPE, EnviCrimeNet et Birdlife, afin de fournir un retour d'information et une jurisprudence pertinente.

Vers la fin mars 2021,  une série d'ateliers en ligne approfondis sur BIOVAL et l'exercice du cerf-volant rouge sera organisée. Le public cible est constitué d'économistes de l'environnement, de biologistes, de juges, de procureurs, de policiers, d'autorités chargées de l'application des lois, etc.

.

L'équipe du projet étudie également les synergies possibles avec des projets LIFE similaires, tels que LIFE SWiPE (Successful Wildlife Crime Prosecution in Europe), LIFE Nature Guardians et LIFE EUROKITE.

L'équipe du projet explore également les synergies possibles avec des projets LIFE similaires.

BIOVAL sera présenté lors de la prochaine réunion conjointe des SFP de la Convention de Berne’sur la mise à mort, le piégeage et le commerce illicites des oiseaux sauvages (IKB) et du groupe de travail PNUE/CMS MIKT au printemps 2021.

Intéressé par une participation à ce projet ? Veuillez contacter Farah Bouquelle.
.

We're using cookies

We use only essential cookies that are necessary for the use of the site.